Got an iPhone or iPod?

Manage your game collection with our iPhone/iPod app.

Neo Geo X Gold - Neo Geo cover

Neo Geo X Gold 

C'est un vieux fantasme de geek, du moins ceux qui ont grandi dans les années 90, à une époque où voir s'animer deux sprites gigantesques justifiait de cramer son Livret d'Epargne Ecureuil. Jusqu'à présent, pour tenir la Neo Geo entre ses mains de pianiste, il fallait s'en remettre à sa version Pocket, moui, ou à l'émulation de copies de sauvegarde sur d'autres machines, histoire de profiter de son Metal Slug américain partout ; pas trop légal quand même. Heureusement arrive aujourd'hui la Neo Geo X, un concept de Neo portable sous licence SNK Playmore tout ce qu'il y a de plus officielle. Nombreux sont ceux qui ont crié au fake à l'annonce de la console, mais le projet a bel et bien été mené à son terme. La preuve, on y a joué en avant-première. EN BOITE Quand on est prêt à débourser 199€ dans une portable dédiée à l'émulation, on a le droit d'être exigeant sur la finition de la bête. Ca tombe bien, question emballage, le fabricant Tommo et ses associés n'ont pas lésiné sur les moyens. L'édition limitée Gold, la seule disponible au lancement français, se présente sous la forme d'une valisette en carton glacé, plutôt large, avec une bonne poignée plastique qui crie "attrape-moi". Une petite encoche plus tard, et deux gros cartons blancs s'offrent à nous, scellés par deux autocollants ornés du logo Neo Geo ; pas de doute, c'est bien le retrogamer que l'on cible. La première des deux boîtes inclut la machine, évidemment, le manuel, un câble HDMI, mais aussi la Neo Geo Station exclusive à l'édition Gold, qui n'est autre qu'une réplique miniature de la console AES telle qu'elle est sortie, rutilante, un matin de 1990. LA MACHINE Etonnament longue et fine (17cm x 7cm x 1,5cm), la Neo Geo X offre une prise en main satisfaisante. Le caoutchouc strié au dos, au milieu duquel luit un logo SNK argenté, y est sans doute pour quelque chose. Rien ne dépasse non plus sur les côtés, puisque le slot SD card et le bouton On / Off sont directement incrustés dans la machine. On retrouve en façade quatre boutons plastique disposés en losange, assez larges et suffisamment hauts pour ne pas s'embrouiller, mais aussi un bouton Start, un bouton Menu pour accéder à l'interface (anglais uniquement), et surtout un stick dont le cliquetis et la forme concave évoquent celui des manettes Neo Geo CD. Ergonomique, souple, mais il est vrai bruyant, pour ceux qui souhaitaient jouer discrètement dans les transports ou dans le lit conjugal. Sans surprise, les hauts-parleurs de la machine crachent au point de dénaturer les compos d'origine, un effet particulièrement flagrant sur les Fatal Fury. Un peu décevant, même si on n'attendait pas de miracle de ce point de vue. L'autonomie semble dans la norme actuelle : le constructeur annonce 3 à 4 heures de jeu, ce que notre test semble confirmer. Vu les specs de la machine (CPU 1GHz, 2Go mémoire Flash, 128 Mo de RAM), encore heureux. La recharge semble s'effectuer via un câble mini-USB (non fourni), même si la FAQ sur le site du constructeur conseille de "toujours charger la machine en utilisant la station d'accueil" pour une raison qui nous échappe. L'ÉCRAN A la mise sous tension, le joueur est accueilli par un logo Neo-Geo X doré, puis un second logo rappelant le célèbre écran de présentation des jeux de l'époque - sans le son. L'occasion de parler de l'écran LCD 4,3 pouces résolution 480x272, ce qui suppose que l'image sera étirée par défaut à un format proche du 16/9. C'est une fois dans le jeu que le joueur devra pousser l'un des quatre boutons de tranche, L2 en l'occurrence, pour retrouver la résolution 4/3 d'origine. Dans tous les cas, on est frappé par la qualité médiocre de l'affichage, qui manque d'éclat et de finesse, même en montant la luminosité au maximum. Le revêtement brillant n'incite pas non plus à l'optimisme pour ceux qui voudraient jouer en extérieur. On est effectivement loin de ce que laissaient imaginer les images produit, et ne parlons même pas des écrans LCD auxquels nous sommes désormais habitués, qu'il s'agisse de consoles portables ou de smartphones. Précisons que le moindre réglage interrompt l'action à l'écran, qu'il s'agisse du volume ou de la luminosité (situés sous la coque). Quant à l'interface pour un retour au menu, difficile de faire plus cheap et impersonnel, avec un gris fadasse et deux boutons Play / Quit en surimpression qui évoquent un JPEG agrandi en dix fois trop grand.

Platform:
Neo Geo
Genres:
Platform

Game Details

  • Graphics:
    32-bit
  • IGN Score:
  • Input Device:
  • Genres:
    • Platform
  • Mode:
    Single Player
  • Awards:
  • Players:

Disc Details

  • Barcode:
    695771222289
  • Publisher:
    SNK
  • Rating:
  • Release Date:
  • Special Edition:
    Yes
  • Developer:
    Tommo
  • Discs:
  • Media:
    Memory Card
  • Packaging:
    Box Set
  • Country:
    Italy

Trailers and Other Related Videos

Loading...

Similar Games

If you enjoyed Neo Geo X Gold, we recommend you try these too.

Have a comment, question, idea, or suggestion about the website? Shoot us an email at support@hookedinmotion.com. We look forward to hear from you!